Perspectives de valorisation des produits de SARI

Logique d'ensemble


SARI a délivré un nombre respectable de « produits » ; 28 produits peuvent ainsi être identifiés à la fin du projet dans les différentes catégories suivantes :


Ces 28 produits présentent des intérêts et maturités variables ; ils ne disposent pas a priori du même potentiel de valorisation. Seul un faible nombre de ces produits génèrera de la valeur économique, à condition que des actions volontaristes de valorisation soient mises en œuvre (les seules forces du « market pull » ne suffisent généralement pas).
Compte tenu du nombre important des produits de SARI, la première action qui s'impose est la sélection des produits les plus prometteurs ; il s'agit de passer de 28 produits à « n » produits effectivement valorisés (n compris typiquement entre 3 et 6 produits).

n valorisations effectives

 

Sélection des produits à valoriser : phase 1

Cette phase préalable avant d'engager les travaux de valorisation proprement dits est un tronc commun à tous les produits SARI. Deux points clés de cette phase sont la définition des critères de sélection et la mise en place d'un comité technique susceptible d'une part de bien appréhender les produits SARI et d'autre part d'exprimer les attentes des utilisateurs.
La phase de sélection des produits à valoriser comprend les actions suivantes :

  1. Identifier les porteurs intéressés pour la valorisation de produits SARI ;
  2. Élaborer un premier tri des produits de SARI les plus prometteurs, par un Comité technique « restreint » (acteurs de SARI plus 2 gestionnaires routiers par exemple).
    Il s'agit typiquement de dégager une première liste de 5 à 10 produits suffisamment mûrs pour une action de valorisation ;
  3. Rencontrer une cible de gestionnaires, équipementiers de la route et prestataires de services (typiquement 10 à 20), en profitant de la dynamique générée par SARI ;
  4. Définir une première liste de produits SARI pour la mise en œuvre d'actions de valorisation.

Un premier tri des produits pourrait être effectué par exemple à partir des critères suivants (1ère ébauche à valider) :


On peut par exemple comparer les 8 produits retenus dans le tableau suivant sur la base de ces critères.

Comparaison de 8 produits SARI sur la base de leur maturité technologique, de l'existence d'un brevet, de la volonté des porteurs et de la présence d'un partenaire industriel associé au produit (exemple)

 

À la fin de cette phase de sélection, il conviendra de valider la pertinence de poursuivre les actions de valorisation en mettant en œuvre les actions suivantes :

 

Programme de valorisation des produits de SARI : phase 2

Après la 1ère phase de sélection des produits valorisables, on suggère de mettre en œuvre, pour chaque produit retenu, un programme de valorisation en 4 étapes :

  1. Réaliser une étude de marché qualitative et quantitative : un point clé dans la perspective de la valorisation de SARI est de transformer les solutions techniques dont on dispose en offres de produits ou de services qui répondent à des besoins des gestionnaires et des industriels (ce point de vue a été notamment largement exprimé lors du séminaire final de SARI en mai 2010). En effet, bien qu'ils aient été en partie développés sur la base d'une expression de besoin des gestionnaires (grâce à l'implication des CG 22, 49 et 91 dans le projet), les produits de SARI semblent devoir tre confrontés plus largement aux attentes du marché.
    Il est également important de confronter les hypothèses de coûts de déploiement des technologies développées aux ressources (financières notamment) mobilisables par les clients. Un enjeu des études de marché à réaliser est ainsi de définir le modle économique adapté à la valorisation des produits de SARI (notamment choix entre ventes de produits et prestations de services).
  2. Définir la stratégie de transfert de technologies la plus appropriée : la stratégie de transfert de technologies dépend des résultats de l'étude de marché d'une part, de la volonté et des compétences disponibles chez le porteur de l'innovation d'autre part. Ainsi la stratégie de transfert est radicalement différente si le porteur est capable d'assurer en partie la valorisation (par exemple pour un organisme de recherche s'il existe une possibilité d'envisager la création d'entreprise : existence d'une personne motivée, soutien de l'organisme, etc.).
  3. Identifier les partenaires intéressés pour le transfert de technologies (étude d'accueil) : l'étude de marché doit permettre d'identifier une cible d'acteurs potentiellement intéressés par la valorisation des produits de SARI (soit des gestionnaires routiers, soit des industriels). Avant d'envisager d'aller plus loin dans la valorisation il convient de valider l'intérêt de certains acteurs de cette cible. Il convient également de poser le cadre juridique de la méthode d'« association » des partenaires industriels.
  4. Exécuter le programme de développement technologique, industriel et commercial : mise au point des offres de produits ou de services sur la base de cahiers des charges élaborés avec plusieurs gestionnaires routiers (CG et DIR notamment).
    Cette mise au point passe par la réalisation de projets collaboratifs de développement, associant des partenaires industriels (équipementiers de la route, fournisseurs de services, équipementiers automobiles, etc.), des compétences scientifiques et techniques, des gestionnaires, etc. Ces projets sont idéalement « portés » par les utilisateurs finaux des innovations (gestionnaires ou prestataires de services), comportant des phases d'expérimentations sur route plus longues et à plus grandes échelles (Field Operational Tests), permettant de valider dans la durée un certain nombre d'aspects : acceptabilité dans la durée, accoutumance, rémanence, etc. Ces projets nécessitent de mobiliser des ressources et des financements conséquents. Ils ne peuvent être lancés qu'après validation des résultats des étapes 1, 2 et 3 présentées plus haut.

Portrait robot d'un projet de valorisation des résultats de SARI


Compte tenu de ce qui précède, on peut établir le « portrait-robot » d'un projet de valorisation des résultats de SARI :

 

 

 

 

 

 

Exemples d'instruments de financement de l'innovation pertinents

 

principaux instruments de financements susceptibles d'être mobilisés pour accompagner les projets de valorisation des produits de SARI